Conseils de sécurité du Safety Officer

 

Notre philosophie est de nous amuser et de nous libérer du stress que peut entraîner la vie courante et professionnelle.
Lors de nos sorties en groupe, votre sécurité dépend de vous mais également des autres. Ces « autres » sont, aussi bien, vos camarades roulant à vos côtés que les usagers que vous rencontrerez sur la route. Afin que les choses soient claires, dans le but d’éviter tous problèmes et accidents et pour que le fait de rouler ensemble reste un plaisir, certaines règles devront toujours être respectées. Si certains ne désirent pas appliquer ces principes élémentaires pour la conduite en groupe, ils sont, bien sûr, libres de quitter le groupe et de se rendre seul à destination.

VOICI CES QUELQUES REGLES :

  1. Avant de débuter la balade, le réservoir d’essence est plein.

  2. Boire et conduire ne font jamais bon ménage.

  3. Toujours être bien concentré sur la conduite de sa moto.

  4. Appliquer scrupuleusement la technique de la quinconce (chacun reste à sa place).

  5. Un road-captain ou le meneur/placeur de la balade se place en tête de la colonne. Ensuite viennent le groupe des road-captain (avec chasuble et signal C3) et derrière ceux-ci , un meneur/tampon ( gilet ORANGE FLUO ) qui se contente de mener le groupe et de se fier aux roads captains mis en place.Ce tampon ne se soucie pas du placement des roads captain. Derrière le convoi , un serre-file ( gilet ORANGE FLUO ) ferme le convoi et est en relation avec le meneur et le placeur de road-captains.

  6. Les motards les moins expérimentés ou qui ne connaissent pas bien la conduite en groupe se placent en début de convoi, juste derrière le meneur car l’allure en fin de peloton est toujours plus rapide

  7. Le meneur ,suivant le groupe de road-captains, ne se soucie pas de la position de ces derniers. Il garde sa place comme au départ.Tous les autres  pilotes suivants gardent leur place de départ , ne changent pas de file et ne remontent pas la colonne. Si ce dernier a un souci mécanique , il lève la main pour se signaler et se range sur le côté , un safety ou un road le prendra en charge.

  8. Respecter scrupuleusement les distances.

  9. Le dernier pilote qui a réussi à franchir un carrefour et qui constate que celui qui le suit est resté bloqué, s’arrêtera impérativement lors du prochain changement de direction.

  10. En cas de panne ou de problème, le Safety Officer s’arrête et un road-captain va avertir le leader.

  11. Lors d’un arrêt obligé par un cas de force majeure en un endroit non prévu pour le parking, les motos sont placées en file indienne. Le dernier motard porte une chasuble rouge.

  12. Sur des routes sinueuses ou étroites, la quinconce peut être interrompue et la file indienne est, dès lors, préconisée.

  13. Resserrer la colonne lorsque nous arrivons en forte agglomération ou à l’approche de carrefours avec feux lumineux afin de diminuer la longueur de la colonne.

  14. Dans la mesure des possibilités, les motards placés à gauche serrent à droite à l’approche d’un road-captain remontant la colonne.

  15. Lorsque la colonne monte ou descend de l’autoroute, ne pas vouloir à tous prix garder l’homogénéité du groupe. Il faut laisser les autres usagers poursuivrent leur marche normale et ne pas les obliger à freiner ou à accélérer. Ne pas les gêner. Quand la situation est stabilisée, réintégrer, petit à petit, le groupe.

 

EN REGLE GENERALE :

  1. Avoir une conduite (moto et autre) décente, correcte et exemplaire. Outre le fait que vous soyez un être humain dit « civilisé », n’oubliez jamais que vous avez l’honneur de représenter et de porter les couleurs du chapter de LIEGE.

  2. En cas de faute de conduite, ne pas vous offusquer si quelqu’un vous en fait la remarque afin de pouvoir corriger cette erreur. L’expérience s’acquiert, parfois, de cette façon.

  3. Lors des voyages, il est absolument nécessaire que chaque participant et sa moto soient couverts par une société d’assistance et de rapatriement (ETHIAS ASSISTANCE, EUROP-ASSISTANCE, TOURING-SECOURS, etc…).

 

MERCI POUR VOTRE BONNE VOLONTE A APPLIQUER CES QUELQUES CONSEILS

 

 

POUR LES ROAD-CAPTAIN :

  1. Rester, en toutes circonstances, calme et serein.

  2. Montrer le bon exemple

  3. Pardonner, à certains motards non aguerris, les fautes de conduite qu’ils pourraient commettre.

  4. Lors des haltes, expliquer ces fautes avec pondération, courtoisie et diplomatie.

  5. Ne pas vouloir remonter la colonne à tous prix et trop vite. Si un carrefour n’est pas tenu, tant pis.

  6. Etre courtois avec les usagers rencontrés et immobilisés dans les carrefours.

  7. Porter la chasuble jaune et, lorsqu’un carrefour doit être gardé, faire les injonctions de manière précise et ce, à l’aide du signal de type C3.

  8. Lorsqu’un road-captain est accompagné d’un passager, ce dernier porte également une chasuble rétro réfléchissante

 

Article 43Ter. Motocyclistes en groupe

43ter.1. 
Quand les motocyclistes roulent en groupe de deux minimums sur une voie publique divisée en bandes de circulation, ils ne doivent pas circuler en file indienne ; ils peuvent être en deux rangs parallèles décalés, en respectant entre eux une distance de sécurité. Si la chaussée n’est pas divisée en bandes de circulation, ils ne peuvent en aucun cas dépasser une largeur égale à la moitié de la chaussée. Si le croisement est impossible, ils doivent, le cas échéant, circuler en file indienne.

43ter.2. 
Les groupes de motocyclistes de plus de 50 participants doivent être accompagnés de deux capitaines de route au minimum. Les groupes de 15 à 50 participants peuvent être accompagnés de deux capitaines de route au minimum.

43ter.3. 
1° Les capitaines de route veillent au bon déroulement de la randonnée. Ces capitaines de route doivent être âgés de 25 ans au moins et porter un vêtement rétro réfléchissant, qui indique en lettres noires sur le dos la mention « capitaine de route ».
2° Aux carrefours où la circulation n’est pas réglée par des signaux lumineux de circulation, un au moins des capitaines de route peut immobiliser de la manière énoncée à l’article 41.3.2 la circulation dans les voies transversales durant la traversée du groupe.

43ter.4. 
Les capitaines de route sont en possession d’un signal routier de type C3.

 

Article 41.3.2

Pour arrêter la circulation, ces militaires, signaleurs, capitaines de route doivent faire usage d’un disque représentant le signal C3 dont les caractéristiques sont déterminées par le Ministre des Communications.